La sophrologie en quelques mots

La sophrologie n’est pas un concept à comprendre mais bel et bien une expérience à vivre

La vie n’est pas toujours le « long fleuve tranquille » que nous aimerions parcourir. De la petite enfance au grand âge, nous traversons des séries de crises, de petits aléas voire de gros stress « période de l’opposition », « crise d’adolescence », chagrin d’amour, perte ou recherche d’emploi, « transition du milieu de vie », séparation, « crise du nid vide », deuil …

Notre monde, nos vies s’accélèrent, à peine rentré au collège, le jeune élève a le bac en objectif ; et plus tard tout juste intégré dans une entreprise, il pensera promotion, évolution ou déjà reconversion. Nous remplissons nos agendas traquant chaque minute perdue. En un clic et une fraction de seconde nous obtenons des informations, les « live » (conférence en ligne et en direct) se multiplient, les notifications nous inondent.

Plus vite, plus loin, plus fort, plus… plus … plus … à ce rythme-là, le risque est grand de passer à côté de soi et des autres. Ne plus voir les détails agréables, ne plus prendre le temps de ressentir une émotion, ne plus savourer une nuit de sommeil. La sophrologie est un outil utile pour reprendre la main, transformer ce qui est pesant ou simplement mettre un peu de silence en soi.

Un outil pour se recentrer

L’entrainement aux techniques sophrologiques permet de se reconnecter à soi. Se reconnecter à ses sensations corporelles, reconnaitre ses sentiments ou ses émotions, se rappeler son corps c’est tout simplement vivre au moment présent !

Apporter le calme et ainsi éloigner le stress, petit à petit à force d’entrainement et de pratique.

Se recentrer c’est aussi retrouver une certaine unité entre son corps et son esprit. Sortir de la dualité pour aborder la vie dans une logique positive de transformation.

L’expérimentation proposée par le sophrologue permet l’évolution dans la douceur et la bienveillance.

… qui s’adresse à un large public

La sophrologie s’adresse à tout le monde, des enfants aux personnes âgées ; le sophrologue s’adapte et adapte ses pratiques à l’âge, au handicap, à l’énergie ou au besoin du moment. Il intervient en cabinet, en institution, dans les associations mais aussi en entreprise.

Il soutient les pas nécessaires pour aller vers l’amélioration de la qualité de vie ou de la qualité de travail, il peut accompagner les grands changements (vie professionnelle, séparation, deuil,…), il aide au développement des capacités et à la préparation d’événements anxiogènes.

En synthèse, la sophrologie est l’occasion de retrouver un lien amical avec soi, de poser une parenthèse dans notre quotidien de ralentir et de faire le silence.